Consommer à Mayotte : de nombreuses disparités

Christophe TROUILLARD

En 2005, 84 % des revenus des ménages mahorais sont consacrés aux dépenses de consommation. La catégorie socioprofessionnelle influe fortement sur le volume et la nature des achats. Les ménages très démunis achètent surtout des produits de première nécessité, les plus aisés s’offrent des biens et services de confort. La consommation diffère aussi selon le lieu de résidence. Pour les Petits-Terriens, elle est atypique : leurs dépenses de transports sont très réduites.

Insee Mayotte Infos
No 30
Paru le : 01/02/2007