Une instabilité croissante de l'emploi en Franche-Comté entre 1995 et 2004

S. Le Marre, C. Guerraz (INSEE), L. Briot (DRTEFP)

Entre 1995 et 2004, en Franche-Comté, comme en France métropolitaine, l’instabilité de l’emploi au sein des grands établissements progresse. Les postes stables sur deux ans sont, en proportion, de moins en moins nombreux, alors que ceux de courte durée (inférieure à six mois) et le recours à l’intérim augmentent. La proportion de recrutements en contrats à durée déterminée (CDD) diminue légèrement mais représente encore les trois quarts des embauches en 2004. Ces tendances s’observent dans l’ensemble des secteurs d’activité. Toutefois, l’industrie et la construction font davantage appel à l’intérim tandis que le tertiaire privilégie les CDD. Les emplois les moins stables sont surtout occupés par de jeunes salariés et des employés mais se diffusent fortement parmi les actifs plus âgés.

l'Essentiel INSEE Franche-Comté
No 107
Paru le : 01/09/2008