Meurthe-et-Moselle : Quels atouts pour se développer et s'inscrire dans l'espace lorrain et européen ?

Philippe DEBARD

Avec 724 000 habitants en 2006, la population augmente, mais le solde naturel s'érode et le vieillissement pèsera sur le renouvellement des emplois stratégiques. Le développement du tertiaire, avec des spécificités dans la santé, l'enseignement supérieur et la recherche, ne compense pas le déclin de l'industrie qui conserve des forces dans la métallurgie,l'automobile, la chimie, l'agroalimentaire ou la mécanique, mais est menacée dans le pneumatique. Dans le Pays-Haut, le territoire de Briey est placé sous l'influence de Metz et de la Moselle, et celui de Longwy est tiré par la dynamique luxembourgeoise, moteur extérieur, mais essentiel, de la croissance du département. La situation reste fragile et se pose la question des atouts dont dispose le département pour anticiper un avenir lui permettant de s'inscrire véritablement dans l'espace européen. Le TGV-Est Européen a amélioré son accessibilité, mais la consolidation d'autres infrastructures doit être poursuivie. L'enseignement supérieur se conjugue avec la présence de laboratoires et de pôles de recherche. Du renforcement des liens avec le tissu économique local dépendent les transferts de technologies sources d'innovation, et le maintien et le développement d'emplois supérieurs. L'implantation de Pôles de compétence et d'innovation s'inscrit dans la même logique. Enfin,l'avenir du département passe par son positionnement dans l'espace métropolitain,porté par Nancy et Metz, en lien avec Luxembourg et Esch-Belval.

Economie Lorraine
No 123
Paru le : 01/04/2008