L'Agglomération lyonnaise attire 102 000 salariés de son territoire métropolitain

Michel Bonnet

En 2004, 27 % des salariés travaillant dans l'Agglomération lyonnaise résidaient ailleurs. Les trois-quarts d'entre eux vivaient dans le territoire métropolitain lyonnais. Ces salariés sont plus nombreux à travailler dans la couronne urbaine que dans le centre et sont souvent des professions intermédiaires. Le flux le plus important vient de l'Ouest lyonnais. La commune de Saint-Étienne attire également entre 22 et 30 % des salariés des zones voisines.