Les séniors et l'emploi : la réalité d'aujourd'hui, un enjeu pour demain

Jean-Benoît MASSIF

Seuls 34 % des Bas-Normands âgés de 55 à 64 ans ont un emploi en 2005. Inférieur à la moyenne nationale (37 %), ce taux d'emploi est bien loin de la cible de 50 % fixée à Lisbonne en 2000 pour l'horizon 2010. Fin 2006, 22 700 quinquagénaires ne sont plus présents sur le marché du travail bas-normand du fait d'une sortie anticipée d'activité (préretraite, dispense de recherche d'emploi). Les seniors demandeurs d'emploi sont en majorité des chômeurs de longue durée : en Basse-Normandie fin 2006, 55 % sont inscrits à l'ANPE depuis plus d'un an. En 2005, près de 87 000 salariés bas-normands (hors Fonction Publique d'État) ont atteint ou dépassé l'âge de 50 ans. Leur remplacement d'ici 2015 sera particulièrement un enjeu dans l'automobile, la finance ou encore les collectivités locales, les seniors y occupant aujourd'hui près d'un emploi sur trois. Artisans, exploitants agricoles, chefs d'entreprise : environ quatre sur dix ont aujourd'hui plus de 50 ans. Assurer la reprise de leurs entreprises à leur départ en retraite est nécessaire au maintien de l'activité, notamment dans le monde rural.

Cent pour Cent
No 180
Paru le : 01/05/2008