Réduction générale des situations de pauvreté

Marie-Jo Kolpak

La poursuite, voire l’accélération, des améliorations sur le marché du travail contribue à la réduction générale des situations de pauvreté : le nombre d’allocataires de minima sociaux diminue, le nombre de bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire aussi et les dépôts de dossiers de surendettement sont moins nombreux. Cependant, toujours plus de personnes dépendent fortement des prestations sociales et familiales pour vivre, même si le nombre de ceux qui n’ont que les prestations comme seule ressource diminue.

Les cahiers de Décimal
No 51
Paru le : 01/06/2008