Entre 1980 et 2005, on meurt moins du cœur, mais plus de tumeurs

Jean-Pierre DUBAN

Chaque année, 30 000 personnes perdent la vie en Aquitaine. En 2005, les deux principales causes de décès restent les maladies de l'appareil circulatoire et les tumeurs. Mais leurs parts respectives ont bien changé en 25 ans. En 2005, dans la région, le cancer tue presque autant que le cœur. Contrairement aux femmes, les hommes meurent plus de cancer que de maladies de l'appareil circulatoire. Les décès dus aux troubles mentaux ont doublé et dépassent le nombre de morts par accident ou suicide. D'autres maladies comme les épidémies à VIH sont apparues, et d'autres, comme la pneumonie, se sont étendues en raison du vieillissement de la population.

Le Quatre pages Insee Aquitaine
No 176
Paru le : 01/04/2008