La montée du tertiaire rapproche les territoires

Séverine Castor

Près de 80 % des emplois dans les départements d'outre-mer sont concentrés dans les activités tertiaires. En 1999, la part des emplois tertiaires dans le total des emplois est au-dessus de la moyenne nationale (72%). Cette spécificité est liée à l'activité touristique et une forte proportion de services non marchands (42%). Avec la réduction des emplois agricoles et la montée générale des activités tertiaires, les zones d'emploi ont des profils qui se rapprochent. APitre1 et de Fort-de-France2 concentrent des activités marchandes. À l’opposé, Marie-Galante, en Guadeloupe, et le Nord de la Martinique (Nord-Caraïbe, Nord-Atlantique, Centre-Atlantique) sont des zones essentiellement marquées par le poids de l’agriculture et des IAA. Particulièrement dans ces zones agricoles, l’éducation, santé, action sociale concentrent 26% des emplois contre 21% dans l’ensemble « outre-mer ». En Guyane, la zone de Saint-Laurent3 s’écarte des zones avec de nombreux emplois dans l’agriculture par la présence d’exploitation d’or et de la forêt amazonienne.

AntianÉchos de Guadeloupe
Paru le : 01/02/2008