Enquêtes annuelles de recensement : un décrochage confirmé du Sud meusien et de l'Ouest vosgien

Philippe DEBARD

Un excédent naturel soutenu par une natalité élevée et un déficit migratoire qui se réduit permettent à la Lorraine de continuer à gagner un peu plus de 4 000 habitants chaque année. La périurbanisation et la dynamique luxembourgeoise profitent au centre et au nord de la région, bien que les villes moyennes et les fonds de vallées industrielles y souffrent de désaffection. Dans l'Est de la France où nombre de grandes communes stagnent ou perdent des habitants, Nancy affiche une progression remarquée. Toutefois, la fracture territoriale qui semblait se dessiner sur les franges occidentales de la région est aujourd'hui confirmée. Les communes situées à l'ouest d'une ligne Verdun-Remiremont sont en dépression démographique. Une situation qui pose la question de leur devenir, loin des zones de création de richesses et de croissance de l'emploi.

Economie Lorraine
No 115
Paru le : 01/01/2008