Enquêtes annuelles de recensement : davantage de logements, moins de personnes en Champagne-Ardenne

Josiane Hulin, Françoise Courtois-Martignoni

Au 1er janvier 2005, 569 000 ménages résident en Champagne-Ardenne, soit 29 000 ménages de plus qu'en 1999. Dans le même temps, la population des ménages a perdu 11 000 personnes. La diminution de la taille des ménages explique en grande partie ces évolutions différentes entre ménages et population. En 2005, en Champagne-Ardenne, un ménage se compose de 2,3 personnes contre 3,2 en 1968 et le nombre de ménages d'une ou deux personnes augmente. La mise en couple plus tardive des jeunes, l'accroissement des divorces ou des séparations et la moindre cohabitation des personnes âgées avec leurs descendants favorisent la progression des petits ménages. Une seule personne compose un tiers des ménages champardennais. En 2005, un logement est constitué en moyenne de 4,2 pièces, contre 4,1 en 1999 et la Champagne-Ardenne se classe toujours au 1er rang pour la proportion de logements sociaux (24%).

Insee flash
No 84
Paru le : 01/01/2008