La forêt, les industries et le commerce du bois en Champagne-Ardenne : une forêt valorisée mais un contraste entre une première transformation bien développée et une seconde transformation en retrait

Dominique Delabruyère (DRDAF) , Olivier Karquel, Sandrine Rigollot (Insee)

La sylviculture, l'exploitation forestière, la transformation du bois, son utilisation dans la construction et son négoce en produits bruts ou dérivés emploient, fin 2005, 12 200 salariés en Champagne-Ardenne, soit 3% des emplois salariés de la région. Les bois et forêts occupent un quart du paysage champardennais, soit 692 000 hectares. La transformation du bois représente 7% des emplois industriels et le bois construction, 10% des emplois du BTP. La filière est très segmentée et les différents secteurs connaissent des évolutions différenciées. En amont de la filière, l'activité des travaux forestiers est particulièrement soutenue. De nombreuses entreprises de première transformation profitent du dynamisme du bâtiment. En aval de la filière, les industries de seconde transformation sont en difficulté.

Insee flash
No 88
Paru le : 01/05/2008