Les Bourguignons vivent de plus en plus seuls ou à deux

Annick Détroit

Les Bourguignons vivent plus souvent seuls en 2005 qu'en 1999 et les couples sans enfant au domicile sont désormais plus fréquents que ceux qui en ont. Il n'en reste pas moins que 80 % des Bourguignons vivent au sein d'une famille. Les familles nombreuses se font rares, alors que le nombre de familles monoparentales augmente. La taille des ménages se restreint au fil des ans. En 1975, il suffisait de 350 logements pour loger 1 000 personnes ; 30 ans plus tard, on en compte 450, soit 100 de plus.

Insee Bourgogne Dimensions
No 145
Paru le : 01/01/2008