Pays du val de Lorraine : sous la stagnation démographique, des mutations toujours vives

Jean-Philippe THANRY

En 2005, la population du Val de Lorraine est estimée à 94 800 habitants. Mais du fait d'un solde naturel qui compense tout juste le déficit migratoire, le Pays ne bénéficie pas de la hausse démographique enregistrée dans le département et dans le Sud Meurthe-et-Mosellan, et sa population demeure à son niveau de 1999. Ce sont surtout les communes de 2 000 à 10 000 habitants, et particulièrement celles situées au sud, qui sont responsables de cet état de fait. Leur situation contraste avec celle des petites communes situées aux franges du territoire, où le dynamisme démographique se conjugue avec un taux de construction neuve élevé, ce dont profitent les secteurs de la construction et des activités immobilières. Si l'absence de renouvellement de sa population perdure, le Pays devra se préparer à une baisse et à un vieillissement de sa population. Pour l'heure, il rattrape son retard en matière de diplômés du supérieur et continue de fonctionner avec deux pôles d'emploi sur son sol, Pompey et Pont-à-Mousson, et deux autres à proximité, Nancy et Metz, pour lesquels il joue de sa vocation de zone résidentielle.

Economie Lorraine
No 111
Paru le : 01/01/2008