D'ici 2030, 1 million de Franciliens supplémentaires

Laurianne SALEMBIER, Services études et diffusion

Un million de personnes supplémentaires habiteraient en Ile-de-France en 2030 si les tendances démographiques et migratoires récentes se poursuivaient. L'excédent des naissances sur les décès porterait la croissance de la population régionale. Il serait atténué par des départs plus nombreux que les arrivées dans la région. La croissance démographique serait concentrée sur les petite et grande couronnes, tandis que Paris perdrait des habitants à partir de 2010. La population francilienne vieillirait moins rapidement que celle des autres régions.

INSEE Ile-de-France à la page
No 286
Paru le : 01/10/2007