Sud-Drôme: une économie de plus en plus résidentielle

Eric Fricotteau

Malgré une vocation agricole et industrielle encore affirmée, l'économie du Sud-Drôme tend à devenir de plus en plus résidentielle, tournée vers les services à la population. L'emploi agricole diminue depuis 1982 et la filière viticole subit depuis quelques années une baisse de la production et des prix du vin. Les effectifs industriels se maintiennent mais c'est le secteur tertiaire qui est le principal moteur de la croissance de l'emploi. Le déséquilibre des échanges domicile-travail, l'apport migratoire de retraités, qui représentent le tiers des ménages, ainsi que le développement du tourisme sont aussi des signes du caractère plus résidentiel de ce territoire. Ces évolutions se traduisent par une pression foncière accrue, avec la construction de nombreux logements et des prix de transactions élevés.

La Lettre Analyses
No 82
Paru le : 01/12/2007