Le nombre de ménages augmente plus vite que la population

Thierry GUILLAUME

En 2030, si les tendances récentes se poursuivent, la Lorraine pourrait compter 1 084 000 ménages, soit 116 000 de plus qu'en 2005 (+12%). Pourtant, pendant cette même période, la population aura baissé de 62 000 personnes (-2,6%). Cet écart s'explique par la baisse de la taille des ménages, résultant en grande partie du vieillissement de la population et dans une moindre mesure de l'effritement des modes de cohabitation traditionnels. Seul le nombre de ménages dont la personne de référence a plus de 65 ans augmentera. Cette hausse compensera largement la baisse du nombre de ménages dont la personne de référence a moins de 35 ans.

Economie Lorraine
No 101
Paru le : 01/10/2007