L'emploi reste mal orienté en Franche-Comté en 2005

Isabelle Vidal

En 2005, la Franche-Comté ne participe pas à la reprise de l'emploi constatée en France métropolitaine. La baisse de l'emploi salarié n'est pas compensée par la progression des effectifs non salariés. En un an, la région perd près de 1 400 postes. Le secteur industriel est particulièrement touché. Le Territoire de Belfort enregistre les plus fortes pertes d'emploi. Le Jura et la Haute-Saône sont également déficitaires. Seul le Doubs affiche un solde positif en 2005.

Info web INSEE Franche-Comté
No 39
Paru le : 01/10/2007