Projections démographiques : de nouveaux scénarios pour le Cantal

Marie-Odile DELAVEAU, Vincent VALLÈS, INSEE Auvergne

En 2005, le Cantal compte autant d'habitants qu'en 1999. Après trente ans de baisse continue, cette stabilisation de la population est due principalement à un renforcement de l'attractivité du département. Sa démographie reste marquée par une faible natalité et un net vieillissement de la population qui entraînent un excédent des décès sur les naissances. Les apports migratoires compensent actuellement le déficit naturel mais ne peuvent enrayer la tendance au dépeuplement, ni infléchir le vieillissement de la population. De 2005 à 2030, selon les scénarios étudiés, le Cantal pourrait connaître une baisse de population comprise entre 3 % et 13 %. Maintien de l'attractivité et augmentation de la fécondité sont indispensables pour contenir la baisse de population.

Insee Auvergne - La Lettre
No 46
Paru le : 01/11/2007