S'employer ici et ailleurs : dynamiques des zones d'emploi en Lorraine

Gérard MOREAU

La population active constitue une richesse essentielle d'un territoire. Pour qu'elle se développe, il est essentiel que les actifs puissent travailler sur place ou disposer d'opportunités dans les zones avoisinantes. En Lorraine entre 1999 et 2004, la population active croît de 3,9% soit près de 40 000 personnes en raison d'une croissance conjuguée de l'emploi intérieur et du travail frontalier. Ces ressources humaines supplémentaires résultent d'un effet démographique positif, d'une progression des taux d'activité et de migrations résidentielles moins défavorables que par le passé. Au niveau infrarégional, de nombreuses navettes domicile-travail franchissent les frontières des zones d'emploi. Couplées avec la dynamique de l'emploi local, elles génèrent des modes de développement spécifiques et induisent des évolutions variables des populations actives des 17 zones d'emploi lorraines. Notamment, l'extraversion frontalière s'oppose à l'autonomie des zones d'emploi des Vosges de l'Ouest et de Remiremont-Gérardmer. Et tandis que Metz accroît son attractivité, Nancy s'appuie sur un développement plus endogène.

Economie Lorraine
No 92
Paru le : 01/07/2007