Moindre croissance de la consommation et des revenus

Nadine JOURDAN

En 2006, le rythme d'évolution de la consommation des ménages perd plus d'un point par rapport à 2005. La chute a été brutale en début d'année, pendant la durée de l'épidémie de chikungunya, suivie par une reprise en milieu d'année. Le rythme élevé du second semestre n'a cependant pas compensé les pertes du 1er semestre. Au-delà de cet aspect conjoncturel, le revenu disponible des ménages, exprimé en euros constants, c'est-à-dire leur pouvoir d'achat, a progressé moins rapidement qu'en 2005 sous l'effet de l'accélération des prix.

Revue économie de La Réunion Hors série
No 2
Paru le : 01/07/2007