L'illettrisme en Lorraine : les populations à risque moins affectées

Dorothée AST, Pascal SERVRANCKX

Parmi les personnes de 18 à 65 ans résidant en Lorraine, 12% ne maîtrisent pas les savoirs de base en rapport avec la lecture et l'écriture du français. Cette proportion n'est pas en défaveur de la Lorraine en comparaison de la moyenne métropolitaine (13%). Mais, parmi les Lorrains en difficulté, beaucoup ont été scolarisés en France et sont donc considérés en situation d'illettrisme, ce qui peut signaler une performance insuffisante de l'apprentissage. En revanche, les difficultés face à l'écrit en Lorraine sont moins concentrées sur les publics à risque que sont les immigrés, les sans diplômes ou les personnes âgées. En effet les difficultés face à l'écrit dépendent de l'âge, de la langue maternelle, du niveau d'études et de la situation professionnelle.

Economie Lorraine
No 96
Paru le : 01/09/2007