La vallée de l'Armançon : un territoire sous influences avec des cartes à jouer

Christine Charton, Karine Piot

De Vitteaux à Joigny, en passant par Tonnerre, s'étend un territoire assez rural, animé par de petites villes. Le parc de logement est composé essentiellement de maisons individuelles ; les revenus sont plutôt modestes et constitués de près de 30% de pensions et de retraites. L'activité économique, de moins en moins industrielle, s'oriente davantage vers les sphères résidentielles et publiques. L'aval et l'amont de la vallée tirent profit de la proximité des pôles urbains de Dijon et d'Auxerre où vont travailler de nombreux actifs. Le tourisme peut s'appuyer sur la qualité des paysages, la richesse du patrimoine et quelques produits renommés.

Insee Bourgogne Dimensions
No 141
Paru le : 01/11/2007