La conjoncture francilienne favorable à l'emploi en 2006

Nathalie GUILLON DESHAYES, INSEE Ile-de-France - François RAGEAU, DRTEFP Ile-de-France

En 2006, l'activité française a bénéficié du dynamisme de la consommation des ménages. Cependant, les mauvais résultats de l'industrie automobile ont pesé sur la fin de l'année. Dans ce contexte, la croissance francilienne a été soutenue et les créations d'emploi ont été nombreuses. Dans la région, 8,1 % de la population active est au chômage contre 8,6 % en France métropolitaine. L'Ile-de-France est la région où le taux de chômage a le plus diminué en 2006 : - 1,2 point. Les perspectives internationales et nationales font craindre un ralentissement de l'activité pour 2007, notamment dans les travaux publics et le tertiaire.

INSEE Ile-de-France à la page
No 279
Paru le : 01/02/2007