Enquêtes annuelles de recensement : migrations inter-régionales, niveau de formation et activité

Insee, Patricia Antonov-Zafirov

Les enquêtes annuelles de recensement le confirment : les mouvements migratoires s'intensifient d'une région à l'autre. La mobilité s'accroît en particulier pour les jeunes ménages, qui quittent la région ou viennent s'y installer en début de vie active. Signe d'une normalisation des parcours éducatifs, les jeunes du Nord-Pas-de-Calais atteignent un niveau de formation comparable à la moyenne nationale. Comme partout en France, les plus qualifiés sont les plus enclins à migrer - plus de 40% des migrants qui s'installent dans la région ou la quittent sont diplômés de l'enseignement supérieur. En dépit d'une hausse plus vive qu'ailleurs en France, le taux d'activité demeure en Nord-Pas-de-Calais sous le niveau national, en particulier pour les femmes.