Atlas des populations immigrées de la région Nord-Pas-de-Calais - Formation et emploi

Insee Nord-Pas-de-Calais - FASILD

Le niveau d'études de la population immigrée est globalement inférieur à celui de la population régionale dans son ensemble. Cependant, le niveau d'études varie considérablement d'une génération à l'autre. Si la proportion des personnes sans diplôme est importante chez les immigrés les plus âgés, la proportion des détenteurs d'un diplôme d'études supérieures est proche de celle de la population régionale pour les générations plus jeunes. Les immigrés représentent 4,3% de l'ensemble des actifs de la région. Le taux d'activité des hommes immigrés est comparable à celui des Nordistes mais celui des femmes reste plus faible quoiqu'en nette progression. Le taux de chômage des immigrés est élevé et ils occupent plus souvent que les autres des emplois à faible qualification. Par rapport à l'ensemble de la population régionale ayant un emploi, les immigrés sont plus souvent ouvriers (42% contre 31%) et moins souvent cadres (28%contre 31%). Ils travaillent plus fréquemment dans la construction, l'industrie et les services aux particuliers. Témoin d'une immigration ancienne, principalement tournée vers l'industrie, la part des personnes à la retraite est plus importante chez les immigrés que dans l'ensemble de la population, 22% contre 15%, avec des taux qui varient fortement selon les pays d'origine. Dans certaines zones, notamment dans les arrondissements du bassin minier, les retraités représentent 30% de la population immigrée.

Les dossiers de Profils
No 83
Paru le : 01/01/2007