Atlas des populations immigrées de la région Nord-Pas-de-Calais - L'immigration en Nord-Pas-de-Calais

Insee Nord-Pas-de-Calais - FASILD

En 2004, 179 100 immigrés résident dans le Nord-Pas-de-Calais, soit 4,5% de la population. Près des deux tiers d'entre eux sont étrangers, les autres ayant acquis la nationalité française. Si la part des immigrés dans la population régionale a baissé depuis les années soixante- dix, celle-ci se stabilise entre 1999 et 2004. Aux courants migratoires les plus anciens venus de Belgique ou de Pologne, ont succédé ceux de l'Europe du Sud et du Maghreb. En 2004, 74% des immigrés nordistes sont originaires de six pays : Algérie, Maroc, Belgique, Italie, Portugal et Pologne. La métropole lilloise, une partie de l'ex-bassin minier et la bande frontalière de la Sambre-Avesnois constituent les principaux territoires d'accueil. Dans la région, comme à l'échelon national, le vieillissement de la population immigrée est plus marqué que celui de la population régionale. Il résulte d'un double mécanisme: les immigrés des grandes cohortes d'après-guerre sont aujourd'hui âgés et les installations d'immigrés ont ralenti depuis 1975. Parallèlement la population immigrée s'est féminisée, et en 2004, dans le Nord-Pas-de-Calais, les femmes sont aussi nombreuses que les hommes.