250 000 femmes au service de l'Etat, des collectivités locales et du secteur hospitalier en Rhône-Alpes

Jean Claude ROBERT

Au 31 décembre 2004, 250 000 femmes et 160 000 hommes travaillaient dans la fonction publique d'Etat, territoriale ou hospitalière. La féminisation de la fonction publique, qui est forte, s'appréhende à des degrés divers selon les ministères, la qualification (forte à l'Education nationale, plus faible au ministère de l'économie ou à la Défense) ou le statut. Le temps partiel reste une situation très féminine (une fonctionnaire sur cinq), plus répandue dans la fonction hospitalière qu'ailleurs.