Enquêtes annuelles de recensement : beaucoup d'arrivées mais encore plus de départs

Josiane Hulin, Sandrine Rigollot

Au 1er janvier 2006, la population champardennaise est estimée à 1 339 000 habitants. La Champagne-Ardenne est la seule région de France à connaître une baisse de la population depuis 1999. Les migrations interrégionales se sont intensifiées. Les mouvements migratoires avec les autres régions de France ont nettement augmenté au cours de la période 1999-2004, mais les sorties ont davantage progressé que les entrées. L'Île-de-France joue un rôle majeur dans les migrations interrégionales et représente 20 % des flux interrégionaux avec la Champagne-Ardenne. Les régions Lorraine, Picardie, Bourgogne et Nord-Pas-de-Calais représentent 35 % des échanges de population de la Champagne-Ardenne avec le reste de la métropole. Le déficit migratoire s'est fortement aggravé chez les jeunes de 20 à 29 ans. Aux âges avancés, les mouvements de population sont moins déficitaires. La Champagne-Ardenne est peu attractive pour les diplômés qui sont beaucoup plus mobiles géographiquement. La région perd en moyenne chaque année 1 500 diplômés du supérieur. Cette perte aggrave le moindre niveau de diplôme de la population champardennaise.

Insee flash
No 73
Paru le : 01/01/2007