Recherche et développement en Franche-Comté : forte implication du secteur privé

Lauris Bouillon, Sabine Willemin

En 2003, la Franche-Comté investit 2,1% de son PIB dans la recherche et développement, soit 530 millions d'euros. Cet effort place la région au 5e rang national. Avec 86% des dépenses de R&D, la Franche-Comté est la première région de France par la place occupée par la recherche privée. Les dépenses privées de R&D se concentrent sur des secteurs de moyenne-haute technologie et dans des entreprises de plus de mille salariés. Le secteur automobile joue un rôle majeur. Les effectifs sont présents à plus de 80 % dans la recherche privée et dans les grandes entreprises. Le département du Doubs concentre 86 % des dépenses de R&D et 87% des effectifs d'origine privée.

l'Essentiel INSEE Franche-Comté
No 91
Paru le : 01/10/2006