Résultats satisfaisants pour la Suisse et le Bade-Wurtemberg

Sébastian CARLOTTI (Insee-Alsace)

L'Allemagne poursuit en 2005 une croissance timide de 1,1%. Ce tiède résultat est, comme en 2004, la résultante de deux tendances antinomiques. La puissance exportatrice et la forte compétitivité de l'économie allemande font gagner aux entreprises de ce pays des parts de marché dans le commerce mondial. Mais la consommation finale des ménages est la plus faible de l'Union. Pour sa part, la Suisse affiche une croissance assez favorable, entraînant une embellie de l'emploi.

Chiffres pour l'Alsace - Dossier
No 12
Paru le : 01/07/2006