Le Limousin perd des jeunes, mais en attire également

Catherine Lavaud avec la participation du Conseil régional, de la DRDJS et des Caisses d'allocations familiales

Au jeu des échanges de population avec les autres régions, le Limousin perd de jeunes adultes, comme près des trois quarts des régions de province. Les départs de la région s'effectuent davantage pour trouver un emploi que pour poursuivre des études. Grâce à un enseignement attractif et des conditions de logement relativement bonnes, le Limousin attire des étudiants, mais a du mal à les garder à l'issue de leurs études. Les possibilités d'emploi sur place semblent notamment insuffisantes pour retenir les plus diplômés.