Transferts d'établissements : un faible impact sur l'emploi

N.Garçon

Depuis dix ans, la proportion d'établissements qui changent de lieu d'implantation s'est accrue plus fortement en Limousin que dans le reste du pays. Les établissements régionaux restent peu mobiles et la plupart des transferts ont lieu à proximité immédiate de l'adresse initiale. Les zones périurbaines de Limoges et de Brive-la-Gaillarde sont attractives. Le solde des échanges avec les autres régions est équilibré. En Limousin, les départs et les arrivées d'établissements n'ont qu'un impact négligeable sur l'emploi total.