De fortes inégalités de revenus entre quartiers des grandes villes

Martine Azouguagh, Frédéric Nauroy

Les revenus des ménages ne sont pas répartis de manière homogène sur le territoire des grandes villes franc-comtoises. Certains quartiers, disposant d'une forte proportion d'habitat social, abritent une part importante de personnes à bas revenus. Il s'agit le plus souvent de secteurs appartenant, en totalité ou en partie, à des ZUS. Le taux de chômage y est élevé et de nombreux ménages dépendent des prestations sociales, notamment du RMI. Les quartiers situés à proximité du centre ville sont plus favorisés.

l'Essentiel INSEE Franche-Comté
No 90
Paru le : 01/09/2006