Naissance, mariage, reconnaissance : un tiercé souvent dans le désordre

Karim MOUHALI

En 2005, 32 700 enfants de mères aquitaines ont vu le jour. Les naissances hors mariage représentent 53 %, soit 20 points de plus qu'en 1990. Parmi celles-ci, 16 % ne sont reconnues par aucun des parents à la naissance. C'est moins qu'il y a quinze ans, mais bien au-dessus du niveau national. Cette situation est plus fréquente quand la mère a moins de 25 ans ou plus de 35 ans, est inactive, ouvrière ou employée plutôt que cadre. En 2005, la moitié des mères aquitaines ont plus de 30 ans à la naissance de leur enfant, soit 2 ans de plus qu'en 1990. Les parents sont plus âgés, mais les différences d'âge entre père et mère ont peu évolué. Les naissances dans une famille déjà composée d'au moins 2 enfants représentent moins de 10 %. C'est presque 5 points de moins qu'en 2000. Elles sont plus fréquentes quand la mère est inactive et réside dans une commune rurale.

Le Quatre pages Insee Aquitaine
No 161
Paru le : 01/12/2006