Marché du travail en Champagne-Ardenne : d'hier à demain. L'emploi de 1974 à 2004 : croissance du tertiaire et tertiarisation de l'industrie

Monique Saliou

Avec 522 000 emplois salariés et non salariés fin 2004, la Champagne-Ardenne représente 2,1% de l'emploi de France métropolitaine. Les services, premier employeur, en occupent 282 500. L'industrie regroupe 20,4% des emplois régionaux. Le secteur de la métallurgie et de la transformation des métaux et les industries agroalimentaires, 38 000 personnes en emploi, et le secteur de l'agriculture, 34 000 personnes, occupent une place importante dans l'économie de la région. Enfin les secteurs du commerce et de la construction représentent respectivement 12,9% et 6% des emplois (salariés et non salariés) de la région. En Champagne-Ardenne, les périodes de croissance ont moins dynamisé la création d'emplois et celles de ralentissement économique ont eu des conséquences plus défavorables sur le marché du travail qu'en France. Entre 1974 et 2004, la région a perdu 3,1% de ses emplois. Les créations d'emplois dans les services ont été insuffisantes pour compenser les fortes pertes dans les secteurs agricoles et industriels. En 30 ans, l'industrie a perdu 82 900 emplois. Mais avec moins d'emplois, sa contribution à la production de richesses est restée la même. Le progrès technologique, l'externalisation, le recours à l'intérim expliquent ces résultats.

Insee Dossier Champagne-Ardenne
Paru le : 01/06/2006