Marché du travail en Champagne-Ardenne : d'hier à demain. Spécialisation et concentration de l'économie champardennaise : des activités et des territoires vulnérables

Audrey Déjoie-Larnaudie

Les mutations économiques, en cours depuis 30 ans, ont sensiblement modifié le paysage économique des régions. Pourtant, la Champagne-Ardenne affiche un tissu industriel encore fortement spécialisé dans des secteurs traditionnels : textile, habillement, fonderie. La Haute-Marne et les Ardennes sont les deux départements les plus spécialisés et présentent une structure d'activité assez proche. Berceau du textile et de l'habillement, l'Aube est encore fortement marqué par ces activités. Seul le département de la Marne bénéficie d'une véritable dynamique tertiaire. Certaines aires urbaines, déjà affaiblies au plan industriel, présentent des vulnérabilités liées soit à une forte spécialisation sectorielle, soit à la concentration d'une partie importante de l'emploi dans un nombre limité d'établissements, soit à ces deux facteurs simultanément.

Insee Dossier Champagne-Ardenne
Paru le : 01/06/2006