Les garçons peinent à quitter le foyer parental

Jean-Marc Lardoux et Bruno Lorigny

A 25 ans, la moitié des garçons habitent avec leurs parents, ils sont encore un sur cinq à 30 ans. Les filles partent plus tôt, le plus souvent pour vivre en couple. Les garçons attendent de plus en plus longtemps l'autonomie financière qui leur permettra de s'installer.

Revue économie de La Réunion
No 128
Paru le : 01/12/2006