Le Scot de la région rémoise : l'étalement urbain se poursuit au nord

Sylvain Monnot, Olivier Karquel, Valérie Guerland et Isabelle Loreaux

Le périmètre du schéma de cohérence territoriale (Scot) de la région rémoise couvre un vaste territoire composé de 140 communes et rassemble plus de la moitié de la population du département de la Marne. Depuis 1999, le Scot connaît un essoufflement de sa croissance démographique. La poursuite de la périurbanisation et l'étalement urbain qui en résulte peuvent expliquer une partie de l'aggravation récente du déficit des arrivées sur les départs de population. Entre 1999 et 2004, le nombre d'actifs, venant de l'extérieur du Scot et qui y travaillent, a augmenté de 31 %. En conséquence, la part des emplois du Scot occupés par des personnes y résidant diminue. La densité de logements sociaux est particulièrement élevée à Reims et diminue rapidement avec l'éloignement. La ville de Reims, qui représente 70 % des résidences principales du Scot, concentre 88 % des logements sociaux. L'industrie agricole et alimentaire demeure un secteur important avec la présence de la champagnisation. La création d'établissements affiche un dynamisme certain dans le Scot. En revanche, le Scot est perdant au jeu des transferts d'établissements.

Insee flash
No 71
Paru le : 01/11/2006