Bilan économique 2005 - Chômage : une amélioration plus lente qu'à l'échelon national

Christian Tchiveindhais

Supérieur de 0,6 point à la moyenne nationale, le taux de chômage champardennais reste toujours un des plus élevés parmi les régions métropolitaines et classe ainsi la région au dix-septième rang sur vingt-deux. Fin 2005, il s'élève à 10,2 %, en baisse de 0,1 point par rapport à l'année précédente. Si les départements des Ardennes, de l'Aube et de la Marne affichent un taux de chômage en légère diminution, il reste inchangé pour la Haute-Marne. La baisse est de 0,2 point pour la Marne et l'Aube tandis qu'elle est de 0,1 point pour les Ardennes. Le nombre de chômeurs de longue durée a diminué de 4,9 % en un an. Comme en 2004, le nombre de jeunes à la recherche d'un emploi a reculé de 1,3 % en Champagne-Ardenne.

Insee Dossier Champagne-Ardenne
No 20
Paru le : 01/06/2006