Le marché du travail au 4e trimestre 2005 en Haute-Normandie : L'emploi résiste mieux dans les plus grandes zones grâce au développement du secteur tertiaire

Isabelle BIGOT, Anne-Marie DAVID

Au cours de l'année 2005, fait nouveau par rapport aux années précédentes, le développement des emplois de services compense tout juste le repli des effectifs industriels. La recomposition du système productif haut-normand se solde par une stabilité de l'emploi salarié marchand mais s'accompagne toutefois d'un fléchissement du taux de chômage de 0,6 point fin 2005 par rapport à la fin 2004. Les territoires sont confrontés à des situations très contrastées au regard de l'évolution des difficultés d'accès à l'emploi. Bernay rejoint Le Havre et Dieppe parmi les zones les plus touchées par le chômage. Généralement les écarts se resserrent au sein des zones les plus épargnées.