Une récolte qui a du mal à se jouer des caprices du climat

Marie-France Marot, Bernard Perron

Les conditions climatiques de fin de printemps perturbent les récoltes : les rendements des blés et orges sont décevants. Néanmoins, la pluie a profité aux autres cultures comme le maïs-grain qui obtient des rendements records. La quantité d’herbe est exceptionnelle. La viticulture et surtout les melons ont également souffert de cette météo chaotique. Les marchés des ovins et des bovins connaissent des difficultés, dans un contexte d’épidémies.

Les cahiers de Décimal
No 51
Paru le : 01/06/2008