Le Parc national des Cévennes : regain démographique pour un territoire ouvert sur l’économie environnante

Mireille LEFEBVRE - Insee Languedoc-Roussillon - Catherine Foyer-Benos et Bertrand Oddo - Draaf Languedoc-Roussillon

Le Parc national des Cévennes est un territoire rural de moyenne montagne, faiblement peuplé. Avec une population de 74 000 personnes au 1er janvier 2006, sa densité est de 20 habitants au km². Le Vigan, avec 4 000 habitants et plus de 1 500 emplois est le seul pôle rural du Parc. Depuis quelques années, le Parc bénéficie d’un certain regain démographique. La population recommence à augmenter. En 2006, on compte 3 400 habitants de plus qu’en 1999, soit une progression de 0,7 % par an, équivalente à celle constatée en France métropolitaine. Désormais, le solde migratoire positif fait plus que compenser le solde naturel déficitaire. Malgré ces migrations, la population reste vieillissante : les jeunes partent plus qu’ils n’arrivent et les retraités contribuent pour moitié à l’apport migratoire du Parc.

Synthèse - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 6
Paru le : 01/07/2009