15 800 travailleurs concernés par la pauvreté dans le Gard

Bernard TAILHADES - INSEE

Fin 2006, 15 800 allocataires des Caisses d’allocations familiales du Gard travaillent et vivent avec un niveau de ressources inférieur au seuil de bas revenus. Compte tenu de leurs ayants droit "conjoints et enfants" le nombre de personnes concernées par ce type de pauvreté s'élève à 38 500, soit 6 % de la population du département. L'isolement et la monoparentalité et un conjoint sans revenu d'activité sont les principaux facteurs aggravant du risque de pauvreté des travailleurs. La moitié des travailleurs pauvres sont concentrés dans les pôles urbains. Les bassins d'emploi d'Alès-La Grand-Combe et Ganges-Le-Vigan sont les plus concernés.

Synthèse - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 7
Paru le : 01/08/2008