Un salarié gardois sur cinq occupe un emploi à bas niveau de salaire

Bernard TAILHADES - INSEE

En 2005 dans le Gard, 29 100 personnes, soit 18 % de l'ensemble des salariés, occupent un emploi à bas niveau de salaire. Le travail à temps partiel est le plus souvent la cause du faible niveau de salaire, à la fois par le plus faible nombre d’heures rémunérées mais aussi par la faiblesse de la rémunération horaire. La proportion des salariés à bas revenus est plus forte dans les établissements de petite taille, chez les jeunes, les femmes et les employés. Elle est également plus élevée dans les agglomérations de Nîmes et Alès.

Synthèse - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 6
Paru le : 01/08/2008