Cadres des fonctions métropolitaines en Languedoc-Roussillon : Croissance soutenue malgré un tissu productif peu propice, et forte concentration à Montpellier

Xavier Tribout - Insee

Le Languedoc-Roussillon compte 61 000 cadres des fonctions métropolitaines en 2008. Ces emplois, à fort contenu intellectuel, technique ou décisionnel, participent au rayonnement du territoire. Dans la région, la structure et l'orientation de l'activité économique contribuent à une présence, dans l'emploi régional, inférieure à la moyenne nationale. Depuis la décennie quatre-vingt, ces emplois de cadres se développent dans les grandes aires urbaines, contribuant au rééquilibrage entre Paris et la France de province. Dans la région, Montpellier concentre 40 % de ces emplois et se situe ainsi au douzième rang des grandes aires de France métropolitaine. En Languedoc-Roussillon, les flux migratoires de cadres des fonctions métropolitaines sont relativement équilibrés mais ils révèlent une faible attractivité pour les jeunes cadres.

Synthèse - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 05
Paru le : 04/07/2012