Montpellier Agglomération : un territoire attractif pour les étudiants et les jeunes dans un contexte immobilier tendu

Sophie AUDRIC - Insee, en collaboration avec Olivier TASQUÉ - Montpellier Agglomération

En 2008, 52 700 jeunes poursuivent leurs études dans Montpellier Agglomération, et 42 800 étudiants y résident, représentant plus de 10 % de la population de l'Agglomération. Parmi eux, six étudiants sur dix n'y habitaient pas en 2003. Ces migrations résidentielles s'expliquent par l'attractivité exercée par le pôle d'enseignement de Montpellier, mais aussi par celle de l'emploi pour les parents des jeunes étudiants. Accéder à un logement convenable, proche du lieu d'études et à coût modéré est une nécessité pour ces jeunes venus étudier ou en quête d'autonomie. L'offre publique de logements dédiée aux étudiants, plutôt mieux développée que dans d'autres agglomérations de taille comparable, reste minoritaire même si plus d'un étudiant sur dix en bénéficie. Les autres se tournent alors vers le parc locatif, principalement privé, où les loyers sont élevés. Ainsi, se loger n'est pas toujours facile pour les étudiants et plus largement pour l'ensemble des jeunes aux revenus plus faibles que leurs aînés. L'enjeu pour les décideurs publics est donc de développer une offre de logements adaptée et diversifiée pour les jeunes, y compris étudiants.

Synthèse - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 07
Paru le : 04/09/2012