La qualité des résidences secondaires, une question majeure pour le tourisme en Languedoc-Roussillon

Mireille Lefebvre - INSEE, Daniel Frayssinet - DREAL

Les résidences secondaires représentent les trois quarts des lits disponibles pour les touristes. Elles sont constituées, pour plus du tiers, de petits logements de moins de 35 m², situés dans des immeubles collectifs. Elles se sont surtout développées en bordure de littoral. Leur nombre, très important dans la région, constitue un élément qui compte pour l'économie régionale. Le Languedoc-Roussillon est en effet devenu la troisième région française pour son parc de résidences secondaires. Si le nombre de résidences secondaires apparaît comme un atout pour la région et pour son développement économique, la question de leur qualité est posée : le parc construit dans les années 70 et 80 ne correspond plus aux normes réglementaires et aux besoins des touristes, qui ont évolué vers davantage de confort et d'espace. La difficulté à réhabiliter les résidences secondaires constitue une question majeure pour la région afin de développer une économie touristique.

Synthèse - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 07
Paru le : 28/11/2011