Les migrations résidentielles de Montpellier Agglomération

Sophie AUDRIC - INSEE, en collaboration avec Olivier TASQUÉ - Montpellier Agglomération

Les échanges de population entre Montpellier Agglomération et le reste de la France sont nombreux. Entre 2001 et 2006, 73 500 personnes arrivant d'une autre région de France métropolitaine sont venues s'installer dans Montpellier Agglomération, et 71 300 en sont parties. Les étudiants sont les premiers contributeurs à la dynamique démographique du territoire avec un solde migratoire annuel de + 650 pour 10 000 étudiants présents. A l'inverse, les couples avec enfants ont tendance à quitter Montpellier Agglomération à la recherche de terrains et de maisons individuelles à prix abordables. Ils privilégient alors les communes les mieux desservies par le réseau routier et notamment par l'autoroute A750. Ces mobilités participent à la définition d'un bassin résidentiel dont les limites s'étendent bien au-delà de l'aire urbaine de Montpellier définie en 1999.

Synthèse - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 01
Paru le : 11/04/2011