Désindustrialisation, déprise agricole et développement de l'emploi dans les services en Languedoc-Roussillon

Daniel François

En Languedoc-Roussillon, la déprise agricole et la désindustralisation, dans une moindre mesure, ont provoqué de nombreuses pertes d'emplois durant les trente dernières années. L'emploi urbain tertiaire a pris le relais : les banques, assurances, services récréatifs, les services aux entreprises et l'immobilier constituent de plus en plus un groupe fortement pourvoyeur d'emplois. A l'inverse des emplois industriels et agricoles, les emplois BARSI se déploient à la périphérie des villes importantes et de façon particulièrement marquée autour de Montpellier. Entre 1968 et 1999, ce groupe d'activités a ainsi créé dans les aires urbaines de la région 2 100 emplois par an alors que l'agriculture et l'industrie en perdaient 3 200.

Synthèse - Repères pour l'économie du Languedoc-Roussillon
No 1
Paru le : 01/01/2007