Mai 2015 : les prix augmentent de 0,4 %Indice des prix à la consommation des ménages

Philippe Paillole

Au mois de mai 2015, les prix à la consommation sont en hausse de 0,4 %. Sur un an, ils diminuent de 0,2 % à La Réunion, alors qu’ils augmentent de 0,3 % en France.

L’indice des prix à la consommation des ménages augmente de 0,4 % en mai 2015 à La Réunion. La hausse des prix est portée par les services et l’énergie. Sur un an, les prix baissent de 0,2 % à La Réunion, alors qu’ils augmentent de 0,3 % en France.

Les prix des services augmentent de 0,7 %. Cette hausse s’explique principalement par la tarification haute saison dans les transports aériens de voyageurs (+ 9,6 %), qui porte la hausse des prix des transports et communications (+ 3,3 %).

Les prix des services de santé et des services liés au logement (loyers, eau, ordures ménagères) augmentent modérément (+ 0,1 %).

À l’inverse, les prix des autres services reculent de 0,2 %. Ils comprennent notamment les voyages touristiques tout compris qui reculent de 6,0 % et les prix des monuments funéraires, en recul suite à des opérations de promotion (- 13,6 %). Ces baisses compensent la hausse des prix des « maisons de retraite et autres services pour personnes âgées » (+ 3,6 %).

Les prix de l’énergie augmentent de 0,9 % en mai, conséquence de la hausse des prix des produits pétroliers (+ 1,4 % après une hausse de 3,2 % en avril). Les prix du supercarburant et du gazole sont stables, mais la bouteille de gaz augmente de 6,8 % (figure 3).

Sur un an, les prix des produits pétroliers baissent de 8,1 % à La Réunion et de 6,3 % en France.

Les prix des produits manufacturés augmentent légèrement (+ 0,1 %) en raison de la hausse des prix de l’habillement et chaussures (+ 0,8 %). En revanche, les prix des produits de santé reculent de 0,2 % et ceux des autres produits manufacturés de 0,1 %.

Les prix de l’alimentation sont en légère baisse en mai (- 0,1 %). Les prix des produits frais se replient (- 2,5 %) grâce aux légumes frais (- 5,5 %), alors que les fruits frais augmentent modérément (+ 0,2 %).

L’alimentation hors produits frais augmentent de 0,2 %, en raison notamment de la hausse des prix de la viande suite à des fins de promotions (+ 0,7 %).

Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent de 1,2 % à La Réunion et de 0,4 % en France (figure 2).

Le prix du tabac est stable en mai.

Figure 1 – Évolution de l'Indice des prix à la consommation en glissement annuel

en %
Évolution de l'Indice des prix à la consommation en glissement annuel
La Réunion France
mai 11 2,8 2,0
juin 11 2,8 2,1
juil 11 2,3 1,9
août 11 2,3 2,2
sept 11 2,3 2,2
oct 11 2,4 2,3
nov 11 2,5 2,5
déc 11 2,1 2,5
janv 12 1,8 2,3
févr 12 0,9 2,3
mars 12 0,6 2,3
avr 12 0,5 2,1
mai 12 0,8 2,0
juin 12 0,9 1,9
juil 12 1,4 1,9
août 12 0,7 2,1
sept 12 0,4 1,9
oct 12 0,7 1,9
nov 12 1,1 1,4
déc 12 0,9 1,3
janv 13 1,2 1,2
févr 13 1,1 1,0
mars 13 2,2 1,0
avr 13 2,1 0,7
mai 13 1,6 0,8
juin 13 1,3 0,9
juil 13 1,3 1,1
août 13 1,5 0,9
sept 13 1,6 0,9
oct 13 1,1 0,6
nov 13 1,1 0,7
déc 13 0,8 0,7
janv 14 1,4 0,7
févr 14 0,9 0,9
mars 14 0,7 0,6
avr 14 0,1 0,7
mai 14 0,4 0,7
juin 14 0,5 0,5
juil 14 0,0 0,5
août 14 -0,1 0,4
sept 14 -0,4 0,3
oct 14 0,0 0,5
nov 14 -0,3 0,3
déc 14 -0,5 0,1
janv 15 -1,1 -0,4
févr 15 -0,9 -0,3
mars 15 -1,2 -0,1
avr 15 -0,4 0,1
mai 15 -0,2 0,3
  • Lecture : L'IPC a diminué de 0,4 % entre avril 2014 et avril 2015 à La Réunion.
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Figure 1 – Évolution de l'Indice des prix à la consommation en glissement annuel

Figure 2 – Mai 2015 : les prix à la consommation sont en hausse de 0,4 % à La Réunion - Indice des prix à la consommation

Base 100 : année 1998
Mai 2015 : les prix à la consommation sont en hausse de 0,4 % à La Réunion - Indice des prix à la consommation
Regroupements La Réunion France
Pondération Indice pour le mois de Variation (%) au cours Indice pour le mois de Mai 2015 Variation (%) au cours
Mai 2014 Avril 2015 Mai 2015 du dernier mois des 12 derniers mois du dernier mois des 12 derniers mois
ENSEMBLE 10 000 130,5 129,7 130,2 0,4 -0,2 128,6 0,2 0,3
ALIMENTATION 1 756 136,6 138,3 138,2 -0,1 1,2 133,0 0,5 0,4
Produits frais 189 121,1 131,9 128,6 -2,5 6,2 150,9 3,2 6,4
Alimentation hors produits frais 1 567 140,0 140,4 140,7 0,2 0,5 130,5 0,0 -0,5
TABAC 122 434,7 434,3 434,3 0,0 -0,1 259,3 0,0 0,3
PRODUITS MANUFACTURÉS 3 192 110,5 110,4 110,5 0,1 0,0 100,4 0,1 -0,7
Habillement et chaussures 633 107,8 103,6 104,4 0,8 -3,2 111,9 0,6 0,0
Produits de santé 134 92,0 94,5 94,3 -0,2 2,5 76,2 -0,5 -3,1
Autres produits manufacturés1 2 425 113,1 113,9 113,8 -0,1 0,7 103,9 0,2 -0,2
ÉNERGIE 785 161,2 152,3 153,7 0,9 -4,7 174,3 1,0 -2,4
dont Produits pétroliers 525 173,7 157,4 159,5 1,4 -8,1 189,1 2,1 -6,3
SERVICES 4 145 132,9 131,7 132,7 0,7 -0,2 137,5 0,1 1,3
Loyers, eau et ordures ménagères 1 004 150,3 151,4 151,5 0,1 0,8 142,7 -0,6 1,0
Services de santé 172 128,6 129,5 129,6 0,1 0,8 123,0 0,1 0,6
Transports et communications 993 136,5 129,6 133,9 3,3 -1,9 97,0 -0,5 1,6
Autres services2 1 976 127,1 127,5 127,3 -0,2 0,1 148,7 0,4 1,5
Ensemble hors Énergie 9 215 128,0 127,8 128,2 0,3 0,1 125,2 0,2 0,5
Ensemble hors Tabac 9 878 127,6 126,8 127,3 0,4 -0,2 126,7 0,2 0,3
  • 1 : Ameublement, équipement ménager et entretien courant de la maison ; Achats de véhicules.
  • 2 : Services à la personne ; Services financiers, assurances et services juridiques ; Loisirs et culture ; Hôtellerie, cafés et restauration ; Services liés à l'utilisation de véhicules personnels ; Éducation.
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Figure 3 – Prix moyens de certains produits consommés à La Réunion

en euros
Prix moyens de certains produits consommés à La Réunion
Variété Unité Prix moyen 2014 2014 2015
Mai Avril Mai
Pain ordinaire 450 g 1,34 1,34 1,34 1,34
Riz de luxe 2 kg 3,16 3,06 3,16 3,17
Porc : côtes 1 kg 9,04 9,13 9,12 9,12
Jambon emballé 1 kg 8,46 8,64 8,68 8,45
Poulet abattu dépouillé frais 1 kg 5,04 5,22 4,55 4,66
Thon frais 1 kg 14,50 14,53 14,51 14,49
Vivaneau frais 1 kg 20,73 19,81 20,15 19,34
Lait UHT demi-écrémé 1 l 1,10 1,11 1,12 1,10
Beurre pasteurisé non salé 250 g 2,45 2,45 2,36 2,32
Huile de tournesol 1 l 2,53 2,54 2,27 2,26
Pommes rouges 1 kg 2,23 2,22 2,23 2,20
Carottes 1 kg 1,95 1,94 2,05 2,26
Salade verte 1 pièce 0,87 0,83 1,00 0,94
Pommes de terre 1 kg 1,56 1,69 1,98 1,73
Tomates olivettes 1 kg 2,36 1,37 2,59 2,55
Tomates (autres) 1 kg 4,05 4,26 4,08 3,69
Haricots rouges secs y.c. marbrés 1 kg 2,26 2,24 2,36 2,31
Sucre roux local 1 kg 1,33 1,32 1,32 1,32
Confiture d'abricot 450 g 2,07 2,02 2,05 2,02
Café moulu non décaféiné 250 g 2,33 2,32 2,31 2,32
Eau de source locale 1,5 l 0,89 0,90 0,87 0,87
Rhum blanc Charette 1 l 8,86 8,85 8,99 9,09
Bière Bourbon (pack de 12 bteilles) 396 cl 9,11 9,14 9,42 9,49
Allumettes (grosse boite familiale) 1 boite 0,92 0,90 0,93 0,93
Lessive-poudre pour lave-linge 5 kg 25,00 25,25 26,87 26,87
Eau de javel concentrée 0,25 l 0,76 0,76 0,73 0,73
Gaz butane en bouteille 12,5 kg 20,55 19,69 17,67 18,88
Gazole 1 l 1,20 1,21 1,08 1,08
Super sans plomb 1 l 1,55 1,57 1,44 1,44
Main d’œuvre de mécanique auto. 1 h 66,31 65,18 68,88 69,03
  • Source : Insee, Indices des prix à la consommation.

Sources

L'indice des prix est mesuré en base 100 par rapport à 1998. Une valeur de 131 signifie ainsi que les prix ont augmenté de 31 % pour la catégorie concernée entre 1998 et la date de référence.

L’évolution des indices des prix à la consommation est présentée en variation mensuelle (pourcentage d’évolution des indices du mois par rapport au mois précédent) et en glissement annuel. Celui-ci correspond à la variation au cours des 12 derniers mois, qui est calculée en rapportant l’indice du mois à celui du même mois l’année précédente. Ainsi par exemple, l’indice du mois de mai 2015 est rapporté à celui de mai 2014.

Qu’est-ce-que l’indice des prix à la consommation ?

L’indice des prix à la consommation est l’instrument de mesure de l’inflation. Il permet d’estimer, entre deux périodes données, la variation du niveau général des prix des biens et des services proposés aux consommateurs sur le territoire. C’est une mesure synthétique des évolutions de prix à qualité constante.

La quasi-totalité des biens et des services marchands proposés aux consommateurs font partie du champ de l’indice.

À quoi sert-il ?

Il permet de revaloriser les pensions alimentaires, les loyers d’habitation, les rentes viagères, et d’indexer le Smic et les retraites, ainsi que le taux du livret A ou d’autres produits financiers.

Il permet de suivre mois par mois l’évolution des prix et donc d’apprécier les tendances inflationnistes.

Pour en savoir plus

Les séries longues sur le « Tableau de bord de la conjoncture à La Réunion »;

Paillole P., « L’indice des prix à la consommation des ménages à La Réunion - Une inflation de 1,4 % en 2013 », Informations Rapides Réunion n°293, février 2014 ;

« Pour comprendre… Le pouvoir d’achat et l’indice des prix », Insee en Bref, mai 2014 ;

Prochaine publication : le 17 juillet 2015.